Course hippique, un jeu rentable

Published by:

course_hippique

La course hippique est un jeu rentable. Avec la quantité des prélèvements légaux, il faut beaucoup de perdants pour peu de gagnants. Le tout est de savoir de quel coté on désire se placer. Si on se contente de jouer la date de naissance, il y a peu de chance de gagner le jeu.

Bien choisir les chevaux

Résultats meilleurs au galop qu’au trot où, dans la petite catégorie, il est difficile pour le turfiste de faire des comparaisons de valeur car les chevaux courent tous azimuts en France. Pourtant, de temps en temps, des chevaux sont un peu déclassés de façon peu apparente, et de belles cotes sont possibles pour les échellistes besogneux, car faire des cotations au trot n’est pas une sinécure. Mais dans la bonne catégorie, les cotations ne servent plus à grand-chose car les valeurs deviennent très proches, les courses sont très dures et les chevaux sont rarement deux fois de suite au mieux de leur condition. On dit alors que la forme prime la classe.

Il ne faut pas négliger la forme

Il y a des chevaux qui ne sont au mieux qu’à certaines saisons, ils n’aiment que le chaud, le froid, ou bien la pluie. Des cas de ce genre se reproduisent plus souvent qu’on ne le pense. Il y a les chevaux qui respirent mal par temps de pluie, ceux qui refusent de dormir au box. Avant d’éliminer des jeux un cheval dont les dernières performances sont mauvaises, essayer de vérifier s’il n’a pas eu une pointe de forme à la même époque l’année passée. Pour cela il faudrait avoir des archives et de la mémoire pour connaître les races de chevaux et leurs caractéristiques.

Tout concernant le turf et les paris hippiques

Published by:

le_turf

Le jeu aux courses favorise parfois ceux qui se fient au hasard. Certains, même, ne gagneront que de cette manière. Car si l’on peut augmenter considérablement ses chances de gains par la connaissance de la chose hippique, ceux qui raisonnent à courte vue et qui jouent à fortiori, les favoris seront les éternels perdants. Etant donné que ces joueurs ne désarment pas malgré leurs résultats catastrophiques, le monde peut continuer à tourner rond.

Choisir un bon site de paris hippiques

Choisir un bon site de turf est la première chose à faire pour parier sereinement sur les courses hippiques. Et pour ce faire vous pouvez faire confiance au site http://bonus-turf.net qui analyse tous les sites de paris turf du web en France. A vous de faire votre choix en fonction de ce que vous recherchez mais lisez bien les fiches du site et aussi vous pouvez tester plusieurs sites pour vous faire votre opinion. Parmi ceux qui sont analysés par http://bonus-turf.net, il y a ces deux-là qui sont très bien et que j’utilise personnellement :

Vérifier la performance du cheval

La façon la plus simple de savoir si un cheval a une chance est de vérifier s’il a déjà battu ses adversaires, ou s’il a devancé des chevaux les ayant battus. Si possible, il s’agit de jouer la meilleure chance théorique de la course. Certains journalistes que l’on nomme des échellistes (ils établissent des échelles de valeur en donnant une cotation au cheval) parviennent ainsi à découvrir rapidement la meilleure chance. Ce cheval peut gagner à condition qu’il confirme cette valeur et que ses adversaires ne fassent pas de progrès. Cette formule de jeu donne des résultats, indiquant généralement les favoris de la course.

La remise en forme du cheval

Le cheval ne pouvant être au mieux de sa forme durant toute l’année, l’entraîneur lui accorde des temps de répit. Soit le cheval ne court plus et travaille peu ou même plus du tout, allant au pré, soit il continue à courir mais en demi-teinte, uniquement pour garder une certaine souplesse ou ne pas perdre contact avec la compétition.